mercredi 12 avril 2017

11 avril 2017 - Brighton

20170410_084309569_iOS

Me voilà enfin arrivé en terre britannique. Partie en ferry de Dieppe, j'ai traversé la Manche sur un grand bateau transportant piétons camions, voitures et apparemment beaucoup de bière, enfin ce sont les jeunes Anglais un peu éméchés sur le pont supérieur et leur pile de verres vides qui me font penser ça. :)

20170409_170629159_iOS

Bref, après une traversée sans encombre je suis arrivé de nuit à Newhaven, qui comme son nom l'indique, n'a été qu'une simple gare pour me rendre à Brighton.

La ville de Brighton, du Sussex de l'Est est la station balnéaire par excellence. Très prisée par les Londoniens, elle n'est qu'à une heure de train de la capitale. Installé dans une baie peu profonde, on y trouve de longs quais bordant une immense plage de galets aux couleurs sable (un galet couleur sable ? c'est innovant ça comme idée!). On trouve trois attractions principales à Brighton (en réalité on en trouve beaucoup plus) Le Royal Pavilion, construit par George IV, le Brighton Museum & Art Gallery (fermé le lundi, pas pû le visiter) et le Brighton Pier, un genre d'immense parc d'attractions construit sur pilotis. (pilotis, truc lacustre, lac Léman, touça qwoi)

20170410_172620625_iOS

Le Brighton Pier, c'était la raison qui m'a motivé à venir sur place. Je l'avais vu dans des films, des photographies, cet immense ponton sans fin recouvert de jeux et de trucs qui sentent le popcorn ou la barba papa est la trace la plus visible du passé de la ville dans le19e siècle.

J'ai réalisé pas mal de photos de l'objet. Depuis la plage, par les quais, sous tous les angles. Je me suis régalé. Le soir au coucher de soleil, la baie prend une douce couleur dorée très plaisante et la température était étonnamment agréable.

20170410_072952675_iOS

20170410_181840051_iOS

20170410_174740028_iOS

Le Royal Pavilion

Entouré d’un parc "à l'anglaise" c'est-à-dire avec une pelouse plus verte qu'un haricot et plus fine qu'un cheveu, l'étrange édifice blanc à l'architecture "indienne" détonne parmi les autres bâtiments en briques rouges de la ville.

20170410_104628884_iOS

Construit par le prince régent et futur roi George IV, il était destiné à être un palais des plaisirs, et comme le prince aimait la nourriture, les grandes fêtes et les femmes, il s'y adonnait avec une énergie et une passion sans faille (citation audioguide du royal pavilion, mdr). On ne peut pas réaliser de photos à l'intérieur, mais je ne peux que vous conseiller de le visiter. Il est décoré richement, des décors chinois (appelé "chinoiserie") et orientaux. Les murs sont recouverts de trompe-l'oeil et la magnificence de l'endroit est réellement saisissante.

20170410_104432486_iOS

L'histoire du Royal Pavilion mérite qu'on s'y attarde. De palais des plaisirs, il devint résidence royale ou même la reine Victoria séjourna. Elle le trouvait trop petit et curieusement décoré, mais il semblerait qu'elle appréciait. Pendant la guerre mondiale (1er ou seconde, j'ai un doute) il devient un hôpital pour soigner les Indiens qui combattaient sous drapeau britannique. Un peu plus tard il sera un hôpital pour tous et sera au final vendu à la ville qui, à l'aide de fonds levé par l'armée (oui, c'est un peu l'armée qui l'avait bousillé), procédera à sa remise en était (d'origine).

20170410_103905852_iOS

Voilà, Brighton est une ville qui vaut le coup d'oeil, je vais la quitter et me rendre à Southampton, la suite dans un prochain billet :)

image description

Petite anecdote amusante tirée de Wikipédia

En 1896, après l'abolition de la loi qui obligeait les automobiles à suivre un homme avec un drapeau rouge, les automobilistes britanniques célébrèrent en faisant de Brighton la destination d'une course automobile de Londres. Jamais après, la course de voitures anciennes Londres-Brighton annuelle attire beaucoup de spectateurs.