samedi 31 mars 2018

Corriger les couleurs flashy avec Photomatix 6

Si vous avez déjà assemblé des photos HDR, vous savez que le processus de fusion de vos clichés peut générer un défaut sur certains objets ou zones avec des couleurs saturées :
image
C'est un problème courant, des couleurs peuvent apparaître plus saturées qu'elles ne le sont en réalité, et pour cause: quand vous photographiez une voiture de couleur vive, un feu de signalisation, une enseigne lumineuse, l'assemblage HDR sélectionnera la vue qui contiendra le maximum d'informations. Les vues brulées seront mises de côté et ce sont les vues qui auront des couleurs bien criardes qui seront utilisées.

image
Certes, ça donne un style à l'image, on peut souhaiter volontairement ce type d'effet, mais dans mon cas, c'est un défaut, dont j'ai horreur. Jusqu'à présent, éliminer ce type de surréalisme faisait partie de mon processus de retouche habituel, je corrigeais la saturation de chaque objet après l'assemblage dans un logiciel du type de Photoshop.

Depuis longtemps, Photomatix permet de modifier séparément la saturation des zones claires ou des zones sombres. Il s'agit d'ajustements primordiaux que je réalise sur chaque image. Ces réglages interviennent sur l'ensemble de l'image, mais ne corrigent pas ou impactent très peu le problème des objets flashy.

Un nouvel outil intégré

Depuis la version 6 de Photomatix, les concepteurs ont eu la brillante idée d'intégrer un pinceau sélectif de retouche de couleurs . Avec cet outil, vous avez la possibilité de sélectionner une zone d'image avec la souris, et assez précisément, pour corriger la saturation, la teinte ou la luminosité au cas par cas.
  imageimage
Notez qu'il vous permet de travailler sur une composante sélectivement (rouge, bleu, jaune par ex.) et ainsi ne pas altérer les couleurs environnantes.
image(Avant corrections)
image
(Après corrections)


Exemple, le ciel est gris, mais en fait non

image
Il m'arrive d'assembler des ciels gris. Un ciel gris c'est gris me direz-vous, et bien pas vraiment. En général, on y trouve un peu toutes les teintes, du "bleu ciel" au léger gris orangé de fin de journée.

C'est souvent imperceptible et c'est typiquement le genre de cas où le pinceau de retouche peut vous aider. En sélectionnant quelques pointes dans le ciel, vous avez la possibilité, soit de le griser complètement, soit d'augmenter la saturation. Encore une fois, en fonction de votre appréciation et de votre envie du moment, vous pouvez ajouter une touche de couleurs qui fera toute la différence.

Voici une vue de Cardiff réalisée en avril 2017. J’ai augmenté la saturation sur une zone du ciel pour ajouter une touche de teinte rouge-orangée afin de contre-balancer le bâtiment (Pierhead)couleur brique à droite.

Cardiff Bay 12


Un bâtiment, une poubelle ou une cabine de téléphone anglaise.

imageVoilà le genre d'objet avec lequel je me bats au quotidien, des objets saturés que seul le mobilier urbain sait nous offrir: une vaste palette aussi moche que variée.








imageSur cette photo prise à Liverpool, j'ai retouché les poubelles bleues à gauche (pas seulement oui :P), complètement saturée à l'origine.


Albert Dock 4
Bref, un outil astucieux qui peut vous faire gagner pas mal de temps et vous évitera souvent le passage dans un logiciel plus lourd.

Voici l’image finale réalisé pour ce billet, je l’ai prise à Southampton lors de mon périple en Angleterre l’année dernière.
Bloc immeubles 1
Et si vous souhaitez refaire le cliché, je vous mets la carte :
image

Liens utiles

Hdrsoft Photomatix : https://www.hdrsoft.com/fr/index.html
Nouveautés de Photomatix 6 : https://www.hdrsoft.com/fr/what-is-new.html
Autres billets sur Photomatix : http://philschutz.blogspot.ch/search/label/Photomatix